Divine Comédie


 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 “The dark does not destroy the light; it defines it.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: “The dark does not destroy the light; it defines it.”   Lun 27 Fév - 22:30


Wilkerson Lux

feat. cole sprouse

♠️ Nom : Wilkerson "fils de Wilker" à ce qu'il paraît.
♠️ Prénom : Lux, lumière.
♠️ Espèce : Lycanthrope.
♠️ Date de naissance : 19/09/97
♠️ Lieu de naissance : Regina dans le Saskatchewan au Canada.
♠️ Age : 20 ans.
♠️ Nationalité : Américain et Canadien.
♠️ Etat civil : célibataire.
♠️ Métier : Plongeur dans un restaurant
♠️ Statut social : Pauvre
♠️ Orientation sexuelle : Pansexuel
♠️ Croyance : Agnostique.
♠️ Famille : Décédée, il est le seul survivant.
♠️ Principal péché : Paresse.
♠️ Principale vertu : Justice.
♠️ Groupe : L'équilibre
♠️ Avatar : Cole Sprouse

I like flaws. I think they make things interesting.  




Psychologie

Gamin perdu aux yeux éteints. De ceux qui se trouvent des boulots payer une misère pour survivre, de ceux qui sourient aux passants dans la rue pour les encourager ae vivre, à survivre, cherche à donner un peu de baume au cœur pendant que le sien saigne sur les routes et s'écorche à coup de macadam. Seul, gamin seul, il s'amuse avec sa solitude en lui chantant des chansons tristes, parce qu'il est seul encore et toujours seul, désespérément seul, seul dans sa tête seul dans son corps, loup sans meute et enfant sans parents. Loup têtu, idée qui ne bougera pas de sa tête tant qu'elle ne sera pas testée, enfant débrouillard qui trouve de la nourriture où il peut, trouve des petits boulots là où il y a de la place, sourire contagieux qui illumine les jours les plus gris, le regard doux et apaisant, forme humaine qui cache le loup sous la carcasse, louveteau joueur qui doit s'amuser seul mordant dans ce qu'il trouve pour faire passer le temps, transformations totalement contrôlées et maîtrisées, cette forme reste la préférée de l'enfant quand il est triste, dans une incertitude désolante ou quand il se demande si la vie vaut encore la peine d'être vécue, défaitiste sur les bords comme s'il accueillait avec bienveillance la mort. Gosse enjoué qui s'amuse sur des musiques qui passent à la télé', qui se donne dans son travaille parce qu'il a besoin d'argent pour vivre mais qui garde toujours ce sourire. Aspect pourtant plus dur dans les rues qu'il traverse quand il ne regarde pas les gens, la peur de l'argent, la peur des vampires, la peur de choses qui sont considérés par lui comme un danger, simple bijou lui provoquant des frissons, odeur du sang qui lui donne envie de se transformé et de se réfugié. Lux qui reste loin des ennuis, qui se remémore la bataille d'une nuit, qui veut oublier, qui se roule en boule réconforter par sa respiration plus puissante, lumière trop faible pour briller encore longtemps.



Biographie

Comme des mots qui n’ont plus de sens, comme des histoires qui n’ont plus de fil conducteur, comme un train qui se déplace et qui ne sait pas où il va, la beauté des paysages qui défile aussi vite que la vie d’une cigarette entre tes lèvres. T’es un enfant qui a perdu son sourire près d’une allée sombre, les cris qui retentissent et le feu qui brûle encore dans ta tête, tu es le louveteau enfermé dans une armoire trop étroite, l’enfant qui regarde entre les morceaux de bois l’horreur qui se passe au-dehors, derrière les murs et les hurlements. Le plus faible de la portée, gamin qui se complaisait dans une solitude qui ne durait jamais, les jeux, les morsures, les rires et les cris, puis tout est parti en fumer, en mare de sang et le courage abandonne les veines. Frères et Sœurs plus vieux qui se battent comme des grands pendant que toi t’étais en train d’observer la scène bien gentiment, c’est maman qui t’a dit que tu ne devais pas bouger, être sage, qu’elle reviendrait, elle n'est pas revenue. Louveteau qui se tâche du sang de sa meute qui essaie de trouver un dernier soupir, un dernier espoir, plus rien, le silence et les taches rouges qui se brunissent à cause de l’air. Et c’est le sac de secours qui se retrouve sur le dos du gosse un peu trop jeune, dix années dans les airs est le froid qui engourdit les sens. C’est comme une échappatoire, l’argent, les gens, humains qui sourient et qui accueillent, accepte de prendre soin d’un enfant trouvé et plein de sang mais l’enfant part dans la nuit noire à chaque pleine lune, enfant qui tue des animaux qui ne sont qu’innocent, mais l’instinct est plus fort, l’instinct qui est une chose que tu ne pouvais pas combattre, ne peut toujours pas.  Errer dans la forêt est un moyen de survit, le ronronnement d’un moteur qui le fait parcourir quelques kilomètres et l’enfant est endormi, puis réveillé, se retrouve dans un endroit qu’il ne connaît pas, et il suit le trajet des livraisons jusqu’à arriver dans un hôtel miteux de bord de route. Les gens qui sourient, l’enfant devenu adolescent qui fait de même, c’était comme ça ta vie, les routes, les gens, puis cet hôtel la patronne avec son air un peu trop sévère qui explique comment il faut faire pour t’inscrire au lycée, qui t’aide pour rattraper les cours que tu n'as pas eu, et le gamin apprend, toujours, tout le temps, obtient ses diplômes assez rapidement, gamin qui s’enferme à clé dans une cave trop bien fermée à chaque pleine lune se blessant contre les murs et faisant couler son propre sang à force. Dix-huit ans quand tu te casses, quand tes pas se font plus lourds et que tu décides de trouver un autre travail, Los Angeles, loin du froid que tu connaissais, un travail que t’aimes pas, t’avoue, mais ça paye ton loyer, ça et la tune que la meute avait laissé dans un sac que tu laisses dans ton appartement trop petit et défoncé. Los Angeles qui t’ouvres ses bras et qui te fais voir d’autres espèces aussi, loups solitaires, vampires en groupe, sorciers qui s’amusent et la guerre qui se déclenche, Anges et Démons qui se tirent dans les plumes, tout le monde a des ennemies mais toi t’aimes pas, tu regardes pas, ne connais pas, ne veut pas croiser de chasseurs, évite l’argent comme une bête vivante, tente de ne pas t’attirer d’ennuis. La clope entre les lèvres et l’air de t’en foutre de tout, t’es comme tout le monde au fond, t’es juste seul, terriblement seul, enfant beau dans sa souffrance qui ne garde aucune cicatrice même s’il aimerait, cœur plein d’entailles profondes pourtant, tellement de peur qui se chevauchent, tellement d’espoir qui tente de réparer les dégâts, mais le vide est et sera toujours là, du moins tu le crois.



Avis



Surnaturel

Surnaturel comme une chose normale dans ta vie, t’es un loup, de ceux qui vivent en meute de ceux qui n’ont qu’une famille, de ceux qui se battent contre des vampires et qui les moquent, de ceux qui vivent comme un seul être une seule personne, tous qui s’occupent des louveteaux qui apprennent à marcher et se transformer avec les autres avec les adultes. Le surnaturel qui semble normal, inné, pas comme pour les humains, les histoires d’Anges, de Démons, de Sorciers et bien d’autres qui sont racontés autour d’une cheminée et contre l’oncle qui dort sous forme de loup et sur qui tous les enfants s’endorment. Le courage dans le cœur, les règles de loups par réflexes dans l’âme, fuir l’argent, fuir les chasseurs, ne pas s’abaisser devant les vampires faire parfois confiance dans les sorciers et éviter de révéler sa vraie nature aux êtres humains. Tu sais comment tuer un vampire, tu sais les faiblesses des autres, mais t’as peur d’être un peu trop de trop savoir, alors tu’es le gars qui passe sa vie sous forme de loup dans son appartement à réfugier sa tête entre ses pattes parce que c’est la seule forme où tu’es sûr d’avoir chaud, un peu plus, d’avoir l’impression d’avoir tes ancêtres et ta famille avec toi.
Spiritualité

Peu importe. C’est vrai, se poser des questions apporte d’autres questions qui n’ont pas de réponse, tu ne sais pas, ne veux pas savoir, Dieu ou par Dieu, plusieurs ou un seul ? Et comment ça se fait qu’il existe ? D’où est-ce qu’il sort ? Est-ce qu’on peut le voir si on demande ? Pourquoi il crée des créatures qui s’entre-tuent et des humains qui ne comprennent pas ? Pourquoi et pourquoi ? Tu ne veux pas savoir, tu n'as pas envie de savoir parce que c’est un peu trop dur à comprendre pour ton cerveau, parce que tu te demanderas toujours ce qu’il y a eu avant et comment ça se fait que le monde soit comme ça maintenant, tu te demandes, oui, te demanderas sans doute toujours mais tu ne veux pas t’avancer. Enfant de la nature pourtant qui la remercie d’exister mais toujours pas sûr qu’elle entend ou comprenne. Agnostique parce que tu ne sais pas ce que tu dois où devrais croire.

Détails

On m'appelle ursa-dawn j'ai 16 ans. J'ai découvert le forum grâce à Pandore et je trouve que il est cool. Mon personnage est inventé. Je me connecte 3/7.
En ce qui concerne le parrainage : Non merci .
Dernier petit mot :  Like a Star @ heaven  love  
Bienvenue <3




Dernière édition par Lux Wilkerson le Mer 1 Mar - 23:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Thomas A. Jacobs
avatar
Alpha King


J'ai : 24 ans, je crois et je suis : célibataire . Mon avatar est : Gaspard Ulliel . :

et j'ai posté : 141 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 27/11/2016 pour mon profil et j'ai : 140 points. Dernier petit détail, je joue également : Wyatt Korbin Inventaire : : Télékinésie
Dernier mot : :

Bow down plead for your innocence
Heads will roll if you don't repent



Age : 21

MessageSujet: Re: “The dark does not destroy the light; it defines it.”   Lun 27 Fév - 22:57

Welcome ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maxwell Snyder
avatar
Dr House


J'ai : 32 ans et je suis : en couple (plus ou moins) . Mon avatar est : Jack Falahee . :

et j'ai posté : 365 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 11/09/2016 Je n'oublie pas de remercier : tearsfly., dailyjackfalahee pour mon profil et j'ai : 1014 points. Dernier petit détail, je joue également : Tennessee & Rika Inventaire : : Renard à neuf queues
Dernier mot : :




MessageSujet: Re: “The dark does not destroy the light; it defines it.”   Mar 28 Fév - 9:40

Bienvenue unicorn

Si tu as la moindre question n'hésite pas ! C'est cool de revoir Cole Sprouze **

_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: “The dark does not destroy the light; it defines it.”   Mar 28 Fév - 20:50

Merci vous love love love love unicorn unicorn unicorn unicorn angel angel angel
Revenir en haut Aller en bas

Maxwell Snyder
avatar
Dr House


J'ai : 32 ans et je suis : en couple (plus ou moins) . Mon avatar est : Jack Falahee . :

et j'ai posté : 365 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 11/09/2016 Je n'oublie pas de remercier : tearsfly., dailyjackfalahee pour mon profil et j'ai : 1014 points. Dernier petit détail, je joue également : Tennessee & Rika Inventaire : : Renard à neuf queues
Dernier mot : :




MessageSujet: Re: “The dark does not destroy the light; it defines it.”   Mer 1 Mar - 23:06



Bienvenue Lux !

Ta fichée est validée ! love
Très jolie prose j'ai vraiment appréciée la lecture et je trouve ton personnage adorable. Très bon choix de Cole Sprouse d'ailleurs, je trouve qu'il correspond pas mal à l'idée que je m'en fait. Une ou deux fautes d'orthographe mais rien de bien dérangeant, franchement c'était pas mal. C'est aussi assez original de rédiger à la deuxième personne en mélangeant un peu à la troisième, ça donne un style assez poétique.
Donc maintenant, le blabla habituel xD Tu peux créer ta fiche de lien ici et aller visiter les autres fiches, je suis certaine que tu trouvera ton bonheur o/ Si tu as une question ou une suggestion n'hésite pas, Paige et moi sommes là pour ça  bounce

Merci de nous avoir rejoins et bon amusement love

Le Staff.


_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lorenzo Melanoti
avatar



J'ai : 142 ans et je suis : célibataire . Mon avatar est : Michael Malarkey . :

et j'ai posté : 29 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 20/10/2016 pour mon profil et j'ai : 219 points. Dernier petit détail, je joue également : Adrian Mara Dernier mot : :


"Call all my friends
Tell 'them I never coming back
'cause this is the end
Pretend that you want it
Don't react"



Age : 21

MessageSujet: Re: “The dark does not destroy the light; it defines it.”   Sam 6 Mai - 23:08

Cooooooooooooooooooooole love2 please love

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

“The dark does not destroy the light; it defines it.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pokemon SLLN (Solar Light and Lunar Dark)
» Liste Dark Ages Bretons --- CoE
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Comédie :: To the earth :: Can I Choose My Fate ? :: Validées-