Divine Comédie


 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I solved the case, my work is done | Ashray & Max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Maxwell Snyder
avatar
Dr House


J'ai : 32 ans et je suis : en couple (plus ou moins) . Mon avatar est : Jack Falahee . :

et j'ai posté : 365 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 11/09/2016 Je n'oublie pas de remercier : electric soul, dailyjackfalahee pour mon profil et j'ai : 1014 points. Dernier petit détail, je joue également : Tennessee & Rika Inventaire : : Renard à neuf queues
Dernier mot : :




MessageSujet: I solved the case, my work is done | Ashray & Max   Lun 15 Mai - 19:48


 I solved the case, my work is done

Ashray - Maxwell -


"Patients sometimes get better. You have no idea why, but unless you give a reason they won't pay you. Anybody notice if there's a full moon? ... let's rule out the lunar god and go from there."


La vie de Maxwell était plutôt compliquée ces temps-ci. Son travail, déjà, lui prenait une bonne partie de son temps. Entre l’université, les cours, la recherche et sa pratique privée, le médecin enchaînait les heures supplémentaires et les nuits blanches. Mais, ce rythme effréné lui plaisait. Après tout, sa vie sociale était inintéressante et le sommeil n’était pas son bien le plus précieux. Mais, maintenant, sa maison vivait au rythme de deux petits bébés aux bouilles d’anges mais qui agaçaient leur père. Heureusement, une nourrice était venue suppléer les parents débordés de nombreuses heures par jour. A peine avait-il trouvé un équilibre précaire entre ses deux aspects de sa vie que sa vie sentimentale recommençait à faire des vas et viens. Enzo avait remplacé Jack mais, comme tout le reste, cette situation était dans un équilibre précaire, le sorcier ne semblait pas décider à abandonner.

Avec tous ces problèmes à gérer, chaque instant de sa vie était réglé comme une horloge suisse. Il était 20h58, il était toujours dans son bureau, caché sous des tas de papiers. Dans deux minutes, son téléphone sonnera pour lui rappeler de rentrer chez lui, en théorie. En réalité, à 20h58, une de ses collègues vint frapper à sa porte. Maxwell fut surpris de voir qu’il n’était pas seul dans le laboratoire ce soir, encore plus quand elle lui dit que des policiers étaient là. Il passa en revue les derniers jours et se dit qu’il n’avait rien fait de particulièrement illégal mais, ne pouvait pas être aussi sûr en ce qui concernait Lorenzo. Heureusement, ce n’était pas pour lui ni pour son petit ami. La police avait ramassé un type visiblement sonné et amnésique dans un coin de Las Vegas et avait besoin d’un neurologue pour décider quoi faire de ce pauvre type. Le médecin soupira et se leva, mieux valait ne pas s’attirer de problème avec ces gens quand on sortait avec un vampire.

En chemin, il écouta ce que les policiers lui disaient et envoyer en vitesse un message à Paige pour lui dire qu’il rentrerait plus tard que prévu. Après vingt minutes, ils étaient sur les lieux du problème et le médecin s’approcha, n’ayant pas du tout l’air d’un personnel soignant. En effet, il ne portait aucune blouse blanche, juste sa tenue habituelle, chemise et veste. Le gars refusait de parler à la police et semblait complètement perdu, comme si ce monde n’était pas le sien. Au premier coup d’œil, il n’avait pas l’air blessé, c'était un homme agréable à regarder aux traits sévères et au regard sombre. Un inspecteur lui avait dit avoir déjà posé les questions de base pour évaluer l’état neurologique d’un patient mais, Maxwell doutait de ses capacités. D’ailleurs, il n’avait pas encore ouvert la bouche qu’un homme en uniforme lui demanda :

« Alors ? On l’envoie à l’hôpital psychiatrique ? »

« Bien sûr, mon diagnostique magique est posé. Si vous m’avez fait venir pour avoir juste une signature, donnez-moi juste le papier que je rentre chez moi ! J’ai du travail MOI. Donc, soit vous me fouttez la paix soit je me casse »

L’animosité du médecin fit taire le policier en question qui semblait aussi vouloir rentrer chez lui.

« Bien … »

Il se tournait de nouveau vers le principal intéressé et se dit que c’était peut-être la présence de la police qui le stressait. Il demanda ainsi à ce que les officiers s’éloignent et les laissent parler seuls à seuls. Une fois, tranquille, le médecin lui demanda simplement, d’un ton moins agressif, plus professionnel :

« Est-ce que vous pouvez me donner votre prénom, votre nom de famille ? »

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray R. Harper
avatar



J'ai : Beaucoup plus que tu ne le crois et je suis : Célibatard . Mon avatar est : Zachary Quinto . :

et j'ai posté : 61 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 26/04/2017 pour mon profil et j'ai : 205 points. Dernier petit détail, je joue également : personne Dernier mot : :
Quelque chose a changé. J'essaye de me souvenir.
Un écho d'un autre temps, d'un autre endroit...



MessageSujet: Re: I solved the case, my work is done | Ashray & Max   Mer 17 Mai - 21:32

I solved the case, my work is doneYou just met me. You would take me in here, knowing what I've done, knowing who I am( Former Vandal  → I was so sure )
J'ignore qui je suis. Ni même ou je suis. Ce que je fais là. A vrai dire, je ne sais pas grand chose. Je ne sais rien, en fait.
Ils me disent que je dois forcément connaitre mon nom. A part si je suis fou. A part si j'ai perdu la tête. Un choc. N'importe quoi mais quelque chose.
J'ignore depuis quand je suis là. Avec eux. Perdu, dans les rues de Los Angeles, apparement. Ils ne cessent de me questionner. De me troubler. Comment leur répondre si moi même je n'ai aucune réponse a leur donner. La seule chose que je sais c'est qu'ils sont en train de me rendre fou. Chacunes de leurs questions me plonge un peu plus dans la panique. Ma tête bourdonne de mille et une confusions.
Je tremble. Je pleure, je crois. Est ce une larme que je sens glisser le long de ma joue ?
Etes vous sur de ne vous rappeler de rien ?
Ou sont vos papiers ?
Avez vous de la famille a contacter ?

...
Non. Non.
Non.
Je me prend littéralement un mur en pleine face lorsque je fouille dans les recoins de ma mémoire. Pas même un petit souvenir. Rien. Rien.
Je prend ma tête au creux de mes mains. Mon cerveau se déconnecte. Loin de toutes ces voix. Ces grésillements intempestif a travers mon cerveau.
Aidez moi...

21h30, commissariat.
Difficile de reconnaitre le démon qu'il avait été autrefois. L'homme au cheveux éparpillé sur son visage, tremblant aux yeux rougis par la peur et les larmes n'avait plus rien de ... démoniaque.
Au coeur de l'enfer, certains devait déjà se féliciter du sort magistral qui avait touché Ashray lors de son retour sur terre. Car, oui, quelques heures auparavant, le jeune homme se trouvait au coeur de l'enfer, pret a s'échapper a nouveau.
Un tour de magie qui allait pourtant rencontrer quelques soucis mais ça, personne ne le savait encore.
Les amnésiques pouvant parfois montrer des signes de violence, Ashray avait été menotté a la table de la salle d'intérrogatoire, tel un vulgaire criminel. De quoi lui faire perdre ses moyens encore un peu plus.
C'est a peine si il avait daigné croiser le regard des policiers qui l'avait intérrogé...en vain. Ce n'était clairement pas de cette manière qu'ils allaient obtenir des réponses bien que Ashray continuait a se heurter mentalement contre un mur a chaques tentatives. Mémoire défaillante. Rien de plus effrayant même pour le plus fou des démons. Il avait beau fermer les yeux, noir absolue. Du vide. Rien. Nada.

- Alors ? On l’envoie à l’hôpital psychiatrique ?

Une voix qui le ramène a la réalité. Son regard hagard vint se poser sur le propriètaire de la voix mais aussi sur le nouveau visage qui l'accompagnait. Si il n'avait pas été aussi perché, le démon l'aurait certainement trouvé a son gout.

- Bien sûr, mon diagnostique magique est posé. Si vous m’avez fait venir pour avoir juste une signature, donnez-moi juste le papier que je rentre chez moi ! J’ai du travail MOI. Donc, soit vous me fouttez la paix soit je me casse.

A en croire ses paroles, il était là pour lui.
Ashray se renferma. Des questions, encore et toujours des questions. Changer de visage n'y changerait rien, il n'aurait toujours pas les réponses.
Son regard vint une nouvelle fois fixer le vide. Tout ces gens autour de lui firent monter sa nervosité d'un cran. Et puis ces menottes...
Ses iris sombres reprirent vie quand l'homme demanda d'être seul avec lui. Il ne pu s'empêcher de retenir un soupir, se sentant respirer a nouveau jusqu'a ce que son regard se remettent a fixer un point imaginaire entre la table et les menottes, son corps toujours tremblant par moment.

- Est-ce que vous pouvez me donner votre prénom, votre nom de famille ?

Ses mains s'agitent mais il ne répond pas. Nouveau trou noir. Son visage se crispe.

- Je...

Il tente une énième fois de se rappeler. Se heurte au mur. Gémis. Panique.

- Je...je ne sais pas...je ne sais...pas...

Ashray avait au moins commencer a parler. C'était un début.




© 2981 12289 0

_________________
Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise.
We've been here for I don't know how many years. Together. I've changed, I've repented. I'm never gonna hurt anyone ever again. And all this time, you were afraid to let me out. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maxwell Snyder
avatar
Dr House


J'ai : 32 ans et je suis : en couple (plus ou moins) . Mon avatar est : Jack Falahee . :

et j'ai posté : 365 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 11/09/2016 Je n'oublie pas de remercier : electric soul, dailyjackfalahee pour mon profil et j'ai : 1014 points. Dernier petit détail, je joue également : Tennessee & Rika Inventaire : : Renard à neuf queues
Dernier mot : :




MessageSujet: Re: I solved the case, my work is done | Ashray & Max   Sam 20 Mai - 23:34


 I solved the case, my work is done

Ashray - Maxwell -


"Patients sometimes get better. You have no idea why, but unless you give a reason they won't pay you. Anybody notice if there's a full moon? ... let's rule out the lunar god and go from there."


Cet endroit ne mettait pas Maxwell parfaitement à l’aise. Il était habitué aux hôpitaux, pas aux salles d’interrogatoires. D’ailleurs, quand quelqu’un avait des soucis de mémoire, sa place était justement en hôpital ou dans un centre spécialisé, pas dans un commissariat avec tous les débris de la ville. Los Angeles étant une grande ville, le nombre de débris était important. Son patient du soir semblait d’ailleurs complètement paniqué. Il ne le regardait pas directement. Son regard était fuyant. C’était le regard de l’homme mal à l’aise, pas celui d’un homme délirant, c’était déjà ça.

- Je...

Il s’agitait sous le regard analytique du médecin.

- Je...je ne sais pas...je ne sais...pas...

La parole était saccadée mais, pas pathologique. Le stress et la panique n’aidait pas. Maxwell fit sa moue caractéristique, celle qu’il faisait quand il réfléchissait à une situation qu’il n’aimait pas. Il décida de s’asseoir sur la chaise en face de son patient et de se présenter :

« Je m’appelle Maxwell Snyder. Je suis médecin, neurologue. Je ne travaille pas pour la police. Je suis ici à titre privé. Je n’ai aucun rapport à rendre. Je suis juste ici parce que la police ne sait pas qu’est-ce qui vous arrive »

Son regard descendit sur les menottes qui enserraient ses poignets. Comment ne pas s’étonner qu’un homme soit complètement perturbé par cette situation. Un grand miroir ornait le mur de la pièce. C’était un miroir à double fond et, un quelconque officier devait être occupé à les regarder. Maxwell se leva de nouveau, s’approchant du miroir, parlant directement devant sachant qu’il serait entendu.

« Le cadre n’aide pas à un examen clinique. Vous voulez rentrer chez vous et, moi aussi. Il faut le libérer »

Après tout, d’après ce qu’on lui avait dit, l’inconnu n’était pas dangereux, juste un homme hagard. Le même inspecteur revint dans la pièce et s’entretient quelques instants avec Maxwell qui maintint que l’environnement avait un impact important. Il réussit à retourner dans le hall avec son patient. L’environnement était déjà moins anxiogène, plus aéré, moins oppressant. Une machine à café lui servit un gobelet rempli d’eau bouillante vaguement aromatisée et, il en apporta un à son patient anonyme assis sur une chaise. Le médecin se rassit devant lui, un peu plus calme qu’à son arrivée, se sentant moins instrumentalisé par des policiers incompétents. Professionnellement, il posa les questions d’usage qui devait servir à évaluer le fonctionnement global. Pas de soucis de ce point de vue-là. L’esprit de l’anonyme du soir semblait ne pas être tellement abimé. C’était une bonne nouvelle. La première de cette soirée dans cet endroit tellement désagréable. Il finit par annoncer :

« Vous avez peut-être eu un accident ou un choc traumatique. Il faudrait aller à l’hôpital pour faire des examens complémentaires. Est-ce que vous avez un portefeuille ou un téléphone dans votre veste ? On peut peut-être essayer de contacter quelqu’un »

Ils pouvaient aller aux urgences mais, l’hôpital n’allait pas accepter quelqu’un qui n’avait pas les moyens de payer ou un garant suffisamment crédible.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ashray R. Harper
avatar



J'ai : Beaucoup plus que tu ne le crois et je suis : Célibatard . Mon avatar est : Zachary Quinto . :

et j'ai posté : 61 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 26/04/2017 pour mon profil et j'ai : 205 points. Dernier petit détail, je joue également : personne Dernier mot : :
Quelque chose a changé. J'essaye de me souvenir.
Un écho d'un autre temps, d'un autre endroit...



MessageSujet: Re: I solved the case, my work is done | Ashray & Max   Mer 31 Mai - 15:54

I solved the case, my work is doneYou just met me. You would take me in here, knowing what I've done, knowing who I am( Former Vandal  → I was so sure )
Etait ce normal de ce sentir si seul quand tout vous abandonne ? Quand même notre propre mémoire nous fuis. Qu'il n'y a plus rien pour se raccrocher a quoi que ce soit. Quand, finalement, nous ne sommes plus rien au yeux du monde. Plus rien a nos propres yeux.
Ca fait juste mal. Ca fait juste peur. Finalement c'était une blessure. Invisible pourtant mais présente. Certaines blessures ne sont ni reversibles, ni reparables. C'était peut être ça qui était le plus effrayant. Que ce traumatisme était irréparable. Comme ci les racines de sa vie avait été arrachées. Mais qu'etait un arbre sans racine...
On dit toujours que les seules moments importants dans une vie sont ceux dont ont se souvient. Parfois on ne se souvient plus de rien.
Rien.
Rien n'est jamais acquis. Rien n'est jamais promis. La définition de la vie.

Les minutes passent. Ashray se calme. Il prie intérieurement. Prie pour que tout cela cesse. Que le cauchemar prennent fin. Si seulement...

-  Je m’appelle Maxwell Snyder. Je suis médecin, neurologue. Je ne travaille pas pour la police. Je suis ici à titre privé. Je n’ai aucun rapport à rendre. Je suis juste ici parce que la police ne sait pas qu’est-ce qui vous arrive.

Le regard du démon parcouru le visage du médecin et un rictus douloureux traversa son visage et disparu presque instantanément.

- Moi non plus je ne sais pas ce qui m'arrive. Personne ne le sait...

Si douloureux a prononcer, pourtant c'était la première phrase qu'il venait enfin de dire sans hacher ou bien sans laisser ses tremblements venir a bout de ce qu'il avait a dire.
Ashray avait peut être été détruit mais pas vaincu. Jamais.
Il observa sans broncher les allés et venu de Maxwell qui semblait se creuser la tête a trouver une solution. Hagard, le démon le vit quitter la pièce le laissant seul avec lui même, c'est a dire pas grand chose. Une coquille vide dépourvu d'âme. Mieux valait ne pas y penser.
L'homme revint trés vite, un café a la main.

- Vous avez peut-être eu un accident ou un choc traumatique. Il faudrait aller à l’hôpital pour faire des examens complémentaires. Est-ce que vous avez un portefeuille ou un téléphone dans votre veste ? On peut peut-être essayer de contacter quelqu’un.

Il hocha vaguement la tête. Que pouvait il faire de plus...
L'odeur du café vint titiller ses narines mais lorsqu'il se rapprocha du gobelet, il se figea, en proie a un flash back qui le fit involontairement renverser le café sur la table.
Son souvenir lui renvoya l'image d'une femme lui tendant un café. Elle semblait épanoui. Mais surtout, avant que le flashback ne s'estompe, elle prononça quelques mots. Seulement trois mots. Quelques lettres si significatif.
Bienvenu Ashray Harper.
Lorsqu'il revint a la réalité, cette phrase sonnait encore comme un écho a l'intérieur de sa tête si bien qu'il l'a répéta a voix haute.
Il prit quelques secondes pour reprendre ses esprits puis ses yeux vinent intéroger Maxwell.

- Ashray...je...je crois que c'est mon nom. Ashray Harper.

Il regarda ensuite le café d'un air suspicieux.

- Le café...

Bienvenue Ashray Harper.




© 2981 12289 0

_________________
Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise.
We've been here for I don't know how many years. Together. I've changed, I've repented. I'm never gonna hurt anyone ever again. And all this time, you were afraid to let me out. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maxwell Snyder
avatar
Dr House


J'ai : 32 ans et je suis : en couple (plus ou moins) . Mon avatar est : Jack Falahee . :

et j'ai posté : 365 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 11/09/2016 Je n'oublie pas de remercier : electric soul, dailyjackfalahee pour mon profil et j'ai : 1014 points. Dernier petit détail, je joue également : Tennessee & Rika Inventaire : : Renard à neuf queues
Dernier mot : :




MessageSujet: Re: I solved the case, my work is done | Ashray & Max   Mar 4 Juil - 22:22


 I solved the case, my work is done

Ashray - Maxwell -


"Patients sometimes get better. You have no idea why, but unless you give a reason they won't pay you. Anybody notice if there's a full moon? ... let's rule out the lunar god and go from there."


Dans ce poste de police, le café était plus un réconfortant qu’un médicament. Néanmoins, ce breuvage écœurant semblait plutôt efficace. Son patient anonyme semblait retrouver quelques idées. Son expression faciale en témoignait, sous le regard expert du médecin. Il lui fallut quelques secondes pour reprendre ses esprits et, Maxwell ne dit rien, le laissant revenir à lui. C’était son prénom et son nom qui avaient refait surface.

- Ashray...je...je crois que c'est mon nom. Ashray Harper.

Il hocha la tête. C’était un bon progrès, très rapide. L’idée que son patient du soir puisse mentir lui vint à l’esprit, bon héritier du plus célèbre médecin télévisé. Everybody lies. Mais, il s’en fichait. Il ne le connaissait pas, ce n’était pas vraiment son patient et, Maxwell voulait surtout rentrer chez lui ou retourner mettre son nez dans son ordinateur. Le manque d’intérêt n’en n’était pas la cause mais, plutôt une fatigue généralisée. Malgré tout, une partie de lui voulait résoudre le cas. Son patient semblait toujours hautement perturbé comme s’il doutait de ses propres souvenirs. La question devait se poser, lorsque la mémoire était abimée, le cerveau pouvait facilement confondre les souvenirs entre eux et, les souvenirs avec l’imaginaire.

- Le café...

Le médecin avala plusieurs gorgées du sien avant de répondre non sans une pointe de cynisme :

« Ce n’est pas vraiment du café, c’est plutôt de l’eau aromatisée. Mais, si la question porte sur son contenu, je n’y ai rien ajouté, je ne me balade pas avec des mallettes de médicaments. »

Des fois, il fallait simplement laisser le temps au cerveau de se soigner par lui-même. Cet organe était tout aussi mystérieux que miraculeux. Des patients amnésiques, il en voyait depuis des années, depuis ses premiers stages. Pourtant chacun était différent et les causes étaient rarement les mêmes. Il avala le fond de sa boisson et grimaça, dégoûté. Le goût amer lui rappelait ses nuits blanches. Celle-ci s’annonçait de la même couleur.

« Je pense qu’il va falloir aller jusqu’à l’hôpital. Là-bas, on pourra faire d’autres tests et espérer en apprendre un peu plus sur ce qui se passe dans votre tête. Mais, si ça peut vous rassurer, les troubles de la mémoire sont très courants et pas toujours irréversible. »

Ce n’était pas particulièrement rassurant mais, c’était le mieux dont il était capable. Une autre question se posait, celle de la présence de la police. Maxwell n’avait pas demandé les détails et, ne savait pas pourquoi Ashray était ici. S’il n’était accusé de rien, les hommes en bleu le laisseraient rejoindre leurs collègues en blanc sans trop protesté. Dans le cas contraire, ils risqueraient de marcher sur ses plates-bandes. La police n’avait jamais bonne réputation en ce qui concernait les soins des personnes sous son autorité.

« Est-ce que vous avez fait quelque chose de moralement répréhensible de ce dont vous vous souvenez ? Personnellement je m’en fiche, complètement. C’est juste que je n’ai pas envie de les voir autour de moi quand j’essaye de faire mon travail. »

Son ton était toujours le même, toujours aussi neutre. C’était du Maxwell tout craché.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: I solved the case, my work is done | Ashray & Max   

Revenir en haut Aller en bas
 

I solved the case, my work is done | Ashray & Max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 07. Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde
» ¤~~You still have lots more to work on~~¤
» Ryoko’s Case File
» The CASE for REPARATIONS
» Mandat kont Aristide - No DYOL to talk!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Comédie :: Los Angeles County :: Central L.A-