Divine Comédie


 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poor Unfortunate Souls | Rika & Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rika von Igelström
avatar



J'ai : 352 ans et je suis : veuve . Mon avatar est : Margot Robbie . :

et j'ai posté : 34 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 30/01/2017 Je n'oublie pas de remercier : Balaclava, margotdaily.tumblr pour mon profil et j'ai : 229 points. Dernier petit détail, je joue également : Max & Ten

MessageSujet: Poor Unfortunate Souls | Rika & Thomas   Sam 20 Mai - 21:19


Poor Unfortunate Souls

- Rika von Igelström & Thomas Weisman  -



Rika avait passé sa journée à la plage, tranquillement installée au soleil, sa peau d’ivoire refusant de se dorer. Ce n’était pas important, elle n’était pas là pour ça contrairement à une bonne partie des corps décharnés qui déambulaient au bord de l’eau dans des maillots tape à l’œil. La seule lumière du soleil réchauffait son cœur et adoucissait son regard caché derrière des lunettes de soleil rondes. Le choix de vivre de ce côté-ci du monde, elle ne le regrettait pas. Malgré les gens qui lui semblaient sortis d’une autre époque – bien que, ce soit elle en réalité -, elle appréciait certains aspects de la modernité et les spécificités de la côte Ouest.

Ce petit coin de paradis, elle l’appréciait autant que ses voisins nés dans les environs. Et, comme eux, elle n’aurait jamais pu prévoir ce qui allait arriver. Le cataclysme qui emporta le paradis vers les Enfers emporta également la démone et toutes ses possessions. La villa solide fut submergée d’une traite, la transformant en un aquarium en ruine. Rika eu à peine le temps d’apparaître sur le toit, complètement trempé, le vent froid fouettait sa peau alors que son visage, habituellement inexpressif témoignait de toute son incompréhension assortie d’une touche de panique. Bien sûr qu’elle était une immortelle et que les Enfers elle connaissait mais, elle ne s’attendait pas à un tel bouleversement dans cette ville.

Pendant plusieurs heures, elle resta coincée sur le toit, prisonnière des eaux. Elle fut témoin de tout le spectacle, des ravages en temps réel. Il n’y avait pas besoin d’avoir une vue d’aigle pour voir le nombre de morts emportés par les vagues et les voitures se faire retourner dans tous les sens. Tout était un spectacle d’horreur mais, l’ancienne reine ne pensait qu’à elle. Retrouver un autre endroit où vivre ne serait pas un véritable challenge pour une créature comme elle mais, c’était ses possessions qui l’inquiétaient. Ses précieux livres, ses bijoux, ses vêtements, tout était ruiné, juste bon à amuser les poissons.

Alors que les eaux commençaient à se retirer, un petit navire jaune s’approcha et des pompiers vinrent la délivrer de son perchoir de béton. Ils la ramenèrent elle et une autre jeune femme qui ne cessait de pleurer, agaçant la démone qui finit par la pousser de l’embarcation. Après plusieurs reproches des pompiers, elle retrouva la terre ferme avant son look de naufragé. Ses cheveux étaient encore mouillés, ses pieds nus – les poissons avaient gagnés une magnifique paire de talons Alexander McQueen – et le mascara avait coulé sur ses joues, lui donnant un look de panda.

Tout autour d’elle, les naufragés se répartissaient en petit groupe alors que des femmes et des hommes en blanc s’afféraient pour s’occuper des blessés et des traumatisés. Les discussions bourdonnaient dans les oreilles de la démone qui se fraya un chemin dans la foule, bien décidée à s’éloigner de cette misère. Ce fut après plusieurs minutes à marcher pieds nus sur le béton qu’elle remarqua un visage familier dans la foule. Ce n’était d’autre que le véritable propriétaire de sa villa. Enfin, ce que Rika croyait, n’était pas au courant du changement de patron. Elle se dirigea vers lui et l’interpella. C’était certain que lui avait un endroit où dormir ce soir :

« Je crois qu’il va falloir renégocier le contrat … »

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


_________________
I'll give this wretched world a queen it deserves

BLACK PUMPKIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Thomas Weisman
avatar



J'ai : 216 ans et je suis : célibataire . Mon avatar est : Matt Bomer . :

et j'ai posté : 49 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 24/11/2016 pour mon profil et j'ai : 337

MessageSujet: Re: Poor Unfortunate Souls | Rika & Thomas   Lun 29 Mai - 22:48

Poor Unfortunate Souls

Rika Von Igelström

&

Thomas Weisman

Depuis que le vampire avait tout perdu, il n'avait de cesse que d'errer en ville à se lamenter sur son triste sort. S'il en avait eu la force, il serait déjà sur le terrain à se battre pour récupérer son dû mais le défaitisme l'emportait sur cette guerre dans sa tête et le poussait à ne plus rien faire de ses journées.
Chez lui, le brun restait assis sur son canapé en cuir, n'osant même plus regarder autour de lui. Presque tous ses meubles, ses tableaux d'art avaient été emporté au fur et à mesure des jours. Il avait protesté avec violence mais rien n'avait empêché tout ce désastre arriver. Et bizarrement, comme si ce n'était que le début qui annonçait une catastrophe encore plus grande, un tsunami avait enseveli sous son eau presque tout Malibu, emportant tout dans ses vagues, objets comme êtres vivants sans aucune pitié.

Le vampire ne songea pas tout de suite à son ancienne villa qui bordait la plage mais l'alcool ayant dissipé son effet sur ses neurones déconnectés, il ne perdit pas une seconde pour se rendre au lieu-dit, se pressant malgré son apparence avant d'enfin arriver et de constater tous ces gens affolés autour de lui, certains criant le nom de leurs proches disparus, d'autres sanglotant dans leur coin sur tout ce qu'ils avaient perdus. Et pour la première fois depuis longtemps, Thomas éprouva de l'empathie pour cette basse populasse, comprenant à sa manière ce que c'était d'avoir tout perdu. Marchant d'un pas hésitant au milieu de toutes ces personnes, il ne réagit pas immédiatement quand il entendit quelqu'un l'interpeller, ce n'est qu'après un infime moment qu'il se retourna vers celle qui avait vécu dans son ancienne villa, trempée de la tête aux pieds, sans chaussures et son maquillage soulignant qu'il ne faudrait ses yeux de noirs. Malgré tout, Thomas eut un léger choc, même dans son état il la trouvait belle et fut étonné de ne pas être dégouté d'elle mais de lui-même. Il n'avait rien de classe, sa cravate dénouée avec sa chemise blanche froissée dont il avait retroussé les manches et un simple jean. Enfin ça pouvait toujours être mieux que les cernes qui bordaient ses yeux, lui donnant un pauvre air d'homme ayant tout perdu. Ce qu'il était en réalité.
Déglutissant pour reprendre contenance, il était aussi désarçonné qu'elle et haussa simplement des épaules avant de détourner son regard vers l'océan. Comment dire qu'il avait tout perdu ? Mais mentir ne servait à rien tout comme sa fierté en miette. Tout ça à cause de son manque d'attention. C'était de sa faute et le brun en avait parfaitement conscience.

- Ce contrat ne m'appartient plus.

Son regard toujours fixé sur les eaux redevenus étrangement calme, il mit ses mains dans ses poches avant d'enfin ouvrir la bouche au prix d'un terrible effort pour ce qu'il allait annoncer mais il ne pouvait rien dire d'autre.

- Je suis désolé. Vraiment. Mais je ne peux plus rien faire.

Se mordant la lèvre inférieure sans y faire attention, il reporta son regard sur la jeune femme avant de poser ses yeux sur ses pieds nus. Au moins, il pouvait toujours une bonne action avant de lui tourner le dos et de s'en aller continuer sa vie loin de tout ce qui lui avait appartenu. Sortant ce qui lui restait d'argent sur lui, quelques billets de 20, il les lui tendit d'un geste vif. Des restes de sa vigueur d'avant.

- Prenez des chaussures.

Regardant autour de lui, Thomas ne se gêna pas une seule seconde pour récupérer une serviette sur la jeune femme qui l'utilisait tout en ignorant les protestations de la rescapée. Vérifiant d'un rapide coup d'oeil que le linge n'était pas sale, il le posa sur les épaules de Rika avant de reculer d'un pas pour la scruter de ses yeux bleus.

- Si vous pouviez ne pas me poser de question sur ce qui m'est arrivé, ça m'arrangerait. Je n'ai pas envie de ressasser tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rika von Igelström
avatar



J'ai : 352 ans et je suis : veuve . Mon avatar est : Margot Robbie . :

et j'ai posté : 34 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 30/01/2017 Je n'oublie pas de remercier : Balaclava, margotdaily.tumblr pour mon profil et j'ai : 229 points. Dernier petit détail, je joue également : Max & Ten

MessageSujet: Re: Poor Unfortunate Souls | Rika & Thomas   Hier à 16:37


Poor Unfortunate Souls

- Rika von Igelström & Thomas Weisman  -



Rika ressemblait à une sirène, de grands yeux bleus, la peau luisante, les cheveux plaqués contre la tête et un étrange parfum de brume marine. Sauf que, son corps ne se terminait pas par une queue de poisson faite d’écailles rutilantes mais, par une paire de jambes endolories et marquée d’une ligne rougeâtre de sang séché qui prenait naissance sur sa cuisse. Quant à son interlocuteur, il ne semblait pas avoir pris l’eau mais, n’était pas dans un meilleur état. Enfin, comparé au commun des mortels, il faisait partie du lot mais, ne se ressemblait plus. L’air fatiguée, la chemise froissée dont les manches étaient remontées jusqu’aux coudes, il avait l’air d’un étudiant en business un peu tête à claque qui avait passé plusieurs nuits à étudier par cœur des inepties mathématiques dans l’espoir fou de devenir maitre du monde moderne.

A sa remarque pleine de sarcasme, il répondit d’un haussement d’épaule avant de détourner son regard vers le paysage dévasté. Rika fronça les sourcils, peu satisfaite de cette gestuelle. La véritable réponse na tarda pas mais, ne lui plaisait pas plus.

- Ce contrat ne m'appartient plus.

Elle n’était pas au courant, ne donnant aucun crédit aux détails de sa propriété. A son ton et au contexte, elle se doutait que les choses ne s’étaient pas vraiment bien passées pour lui.

- Je suis désolé. Vraiment. Mais je ne peux plus rien faire.

Bon, ce n’était visiblement pas dans sa personne qu’elle allait trouver de l’aide. Les gens étaient décidément tous plus inutiles les uns que les autres. La situation ne l’aidait pas à être plus agréable avec le monde. Alors qu’elle allait répliquer quelque chose de pas très poli, il lui tendit plusieurs billets de 20.

- Prenez des chaussures.

C’était certain que, de son point de vue, elle devait ressembler à une va-nu-pieds. Ce n’était pas bien glorieux et, une paire de chaussures serait la bienvenue. Malheureusement, il y avait plus important à trouver comme, un endroit où passer la nuit. Rika ne s’était pas encore habituée à sa vie dans le nouveau monde. Une partie d’elle craignait toujours les nuits froides qui emportaient ceux qui n’avaient pas pu trouver un abri à tant. Cette époque était désormais révolue, encore plus dans la région où elle se trouvait, loin des contrées glaciales.

Il la sortit de ses pensées en la couvrant d’une serviette qu’il avait prise à une autre victime. Elle se calma un peu, appréciant le geste.

- Si vous pouviez ne pas me poser de question sur ce qui m'est arrivé, ça m'arrangerait. Je n'ai pas envie de ressasser tout ça.

Elle jeta un œil aux billets qu’elle avait dans la main avant de le fixer. La serviette sur les épaules lui permit de se réchauffer un peu et elle la prit pour sécher quelques mèches et sa peau terne.

« Je pense qu’il serait plus sage de prendre un hôtel pour la nuit plutôt que d’acheter des chaussures »

Elle accéda à son souhait, ne demandant pas de détails sur la situation ni comment il s’était mis dedans. Elle s’en fichait, sa propre catastrophe était bien plus prenante à ses yeux. Néanmoins, elle garda à l’esprit que c’était plus intéressant de garder un œil sur lui. La démone lui fit un signe pour la suivre et se mit en marche. Elle se servit de la serviette pour nettoyer le sang sur sa cuisse avant de la laisser à un inconnu.

« Est-ce que vous connaissez un hôtel où on peut trouver une grande chambre, une salle de bain et les services qu’il faut ? »

Sa demande était en contraste avec les quelques billets qu’elle tenait dans sa main. Qu’importe, elle ne comptait pas dessus pour dormir cette nuit, ses pouvoirs de revenantes seraient bien plus utiles.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


_________________
I'll give this wretched world a queen it deserves

BLACK PUMPKIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Poor Unfortunate Souls | Rika & Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ⊱ poor unfortunate souls
» Δ Poor Unfortunate Souls
» ivy (✦) poor infortunate souls
» Poor Unfortunate Soul - Ursula
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Comédie :: Los Angeles County :: Malibu-