Divine Comédie


 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ➳ Les Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Los Angeles Times
avatar
Conteuse moderne


J'ai : 2016 ans et je suis : partout . Mon avatar est : moi . :

et j'ai posté : 36 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 11/09/2016 Je n'oublie pas de remercier : chevalisse pour mon profil et j'ai : 87

MessageSujet: ➳ Les Vampires   Mar 13 Sep - 10:34



Les vampires


Description Générale


Les vampires sont des créatures de la nuit qui peuplent les légendes les plus anciennes. Autrefois vus comme des monstres horribles vivant dans des châteaux sombres et dormant dans des cercueils, les fictions humaines récentes ont bien changé leur image. Désormais, les vampires sont des créatures suscitant peur et admiration avec une juste dose de fascination morbide, des immortels vivant de différentes façons parmi les pauvres humains innocents.

La fiction se mêle des fois à la réalité puisque les vampires vivent bel et bien parmi les humains et autres créatures reléguées au rang de légendes. Ces êtres raffinés et distingués se confortent dans le luxe et l’opulence. Si certains sont solitaires, d’autres se réunissent en clans autour de buveurs de sangs plus âgés. L’image du vampire solitaire et meurtrier est d’ailleurs assez éloignée de la réalité. Les plus anciens accordent une grande importance à leur existence secrète, sachant très bien que malgré leur immortalité et leurs capacités surnaturelles, les humains beaucoup plus nombreux et mieux armés pourraient franchement causer des dégâts parmi les buveurs de sang. Ainsi, les vampires vivent selon certaines règles, le secret étant la plus importante.

Le sang est nécessaire aux vampires. Ils doivent s’abreuver sur des humains tous les jours. Un vampire qui ne boit pas assez peut rapidement devenir fou. Le priver de sang pendant trois jours le plonge dans un état de sommeil dont il ne peut être sorti qu’en lui faisant boire le précieux nectar. Le sang d’un humain mort ou celui d’une autre espèce leur est toxique. Un vampire peut boire le sang d’un autre vampire mais cette pratique est considéré comme trop intime et réservée aux couples. Ils prélèvent le sang généralement à la source, au cou d’un humain grâce à leurs canines qu’ils peuvent sortir ou rentrer à leur guise. Ceux qui vivent en communauté ont généralement assez d’humains à leur disposition pour avoir toujours ce précieux nectar servit à la bonne température. Les solitaires, plus rares, pensent régulièrement à hypnotiser du personnel médical pour garder dans leur frigo des poches de sang.

La transformation est lente et douloureuse et se fait suite à un échange de sang. Le vampire doit boire suffisamment de sang de sa victime jusqu’à ce que cette dernière soit aux portes de la mort et finalement, le vampire doit lui faire boire le sien juste avant la mort. La transformation dure deux jours entiers. Un vampire est toujours étroitement lié par son créateur et, si le petit nouveau se fait un peu trop remarquer, son créateur peut être tenu responsable. Ces derniers prennent donc à cœur d’expliquer à leur petit dernier tout ce qu’il doit savoir pour être un bon petit vampire et ne pas se faire décapiter par un de ses congénères plus âgé qu’il aurait malencontreusement contrarié.

Les vampires vivent souvent en communauté, dans des manoirs et châteaux dans les terrains isolés ou dans des appartements de luxe dans les grandes villes. Certains immeubles de Los Angeles sont peuplés uniquement de vampires et de leur calice (voir plus bas). Toutes les communautés ne s’entendent pas et certaines sont même en conflits ouverts pour d’obscures raisons.

Règles principales des vampires :
- Maintenir le secret de l’espèce, ne pas dévoiler sa nature à un être humain
- Toujours respecter les consignes et ordres des vampires plus vieux
- Tuer un autre vampire est passible de la peine de mort, sauf si celui-ci était sur le point de révéler le secret
- Ne jamais laisser un cadavre portant une marque de morsure. Toute marque doit être masquée et il est conseillé de brûler le cadavre
- Il est fortement conseillé à chaque vampire d’avoir un calice, un humain qui sert de réserve de sang
- Il est autorisé de transformer un humain en vampire mais, le créateur en assume toute la responsabilité

Pouvoirs et faiblesses

Les vampires sont immortels ou plutôt, insoumis à la vieillesse. Il existe en effet de nombreuses façons de les tuer, la principalement étant de les décapiter ou de leur planter un pieux dans le cœur. Le pieu doit être fait dans un bois capable de blesser un buveur de sang, il en existe trois : l’aubépine, le frêne, le rosier. La verveine est également une plante qui fait office de poison pour les vampires.

Ils ont la faculté d’hypnotiser les humains et uniquement cette race, faisant d’eux de petites marionnettes bien dociles. Ils disposent également d’un charisme assez fort qui n’est pas forcément en relation avec leur apparence physique, ce charisme s’exerce sur les humains mais aussi sur les autres races, leur donnant un certain avantage dans les négociations. Leurs sens sont également très développés mais, moins que ceux des lycanthropes.  

Les vampires sont plus rapides et plus forts que les humains. Leur cicatrisation est également plus rapide et performante. Si vous vous en prenez à un vampire, faite bien attention à ne pas le rater parce qu’après, lui ne vous ratera pas. Plus ils sont âgés plus leurs capacités se renforcent, un vampire plus âgé peut défaire l’hypnose d’un de ses cadets sur un humain.

Le soleil n’est pas mortel pour le vampire, il impacte simplement ses facultés surnaturelles. Chez un jeune vampire, l’astre du jour aura un tel pouvoir sur lui qu’il le laissera comme un simple humain. Plus un vampire prend en âge, moins le soleil a d’impact sur ses pouvoirs. Il faut attendre au moins 300 ans pour être totalement immunisé.

La morsure d’un lycanthrope est dangereuse pour un vampire, elle l’empêche de cicatriser surnaturellement et le prive de ses pouvoirs jusqu’à ce qu’elle cicatrise entièrement à la vitesse des humains.

Ils sont complètement incapables de procréer.

Relations avec les autres races

-HUMAINS : Les relations entre humains et vampires sont variables mais, il est certain que la grande majorité des buveurs de sang se considère comme une espèce supérieure. Certaines communautés vivent parmi les humains sans faire trop de vagues, prônant le lien entre le vampire et son calice, ne mordant généralement pas les autres humains. D’autres communautés sont beaucoup moins sympathiques, réduisant des humains à l’état d’esclaves ou de poches de sang sur pattes, refusant de se lier à un simple mortel par le lien du calice.

Certains humains s’organisent contre les vampires, décidant de les chasser et de les traquer avec des armes derniers cri mais, ils sont peu nombreux.

Certains vampires peuvent justement se lier à un humain par le lien du calice. Il s’agit d’un lien magique très précieux où le vampire ne boira plus que le sang d’un seul humain dont il assurera la protection.

Pour créer un calice, un vampire doit faire couler une petite quantité de son sang dans un calice en cristal et le laisser à l’air libre aussi longtemps qu’il faut jusqu’à ce qu’il prenne une teinte dorée. Il suffira ensuite que l’humain choisis boive le contenu de la coupe et que le vampire le morde. Le lien sera alors instauré.

Le lien  entre un calice et son vampire est très fort. Si les deux êtres sont séparés trop longtemps (plusieurs jours), des sensations de manque font leur apparition, des sensations semblables à celles que les héroïnomanes les plus accros ressentent. Plus la séparation est longue, plus le manque est fort et aboutit après un mois à la mort de l’humain et du vampire.

Leur lien émotionnel varie de la haine à l’amour en passant par toute une série de nuance. Les vampires éprouvent généralement un sentiment de jalousie très fort envers leur calice, ils se sentent également en droit de diriger leur vie et n’aiment pas être contrariés. C’est pour cette raison que les plus expérimentés conseillent de choisir un humain avec un caractère doux et docile pour éviter d’avoir une relation explosive qui risquerait de mal finir. Le calice peut aussi ressentir cette jalousie pour son vampire, ce qui peut engendrer de lourdes disputes. Les deux ressentent un besoin d’être proche de l’autre contre lequel ils peuvent lutter mais, pas indéfiniment à cause du manque.

Plus le lien s’installe et dure dans le temps, plus il se renforce. Le vampire sera capable de venir dans les rêves de son calice, pouvoir qui lui permet d’atténuer le manque lors de séparation. Il pourra également sentir si son humain est en danger. De son côté, l’humain sera intouchable par les autres vampires, du moins ceux qui respectent les règles. La morsure faite pour l’établissement du lien ne cicatrise pas et laisse une petite trace noire semblable à un tatouage que tous les buveurs de sang reconnaissent. Le calice disposera également d’un sang de meilleure qualité, lui conférant une meilleure santé. Les morsures de son vampire ne seront pas douloureuses et ne l’affecteront pas. Les deux êtres ressentent la présence de l’autre lorsqu’il est à proximité.

Néanmoins, si le vampire ne subit pas les désagréments de la vieillesse, ce n’est pas le cas de son calice. Souvent, le lien entre eux est si fort que le calice deviendra un buveur de sang pour que son vampire n’ait pas à souffrir de sa mort. La mort est, en effet, la seule chose qui puisse briser le lien du calice, laissant le survivant à vie ou pour l’éternité, avec une sensation de manque. Le lien est tellement fort qu’un vampire ne peut avoir qu’un seul calice.

-LYCANTHROPES : Les fictions modernes ont très bien sur dépeindre les relations entre lycanthropes et vampires. Les deux espèces ne peuvent pas se supporter, chacune préférant voir le monstre chez l’autre que chez elle. Elles sont aux antipodes l'une de l'autre autant dans leur côté surnaturel que dans leur style de vie. Leur relation est tâchée d’énormément de sang, alimentant une haine vieille de plusieurs millénaires. Un lycanthrope s’approchant trop prêt des domaines d’une communauté de buveur de sang ou un vampire injuriant le membre d’une meute suffit à déclencher des représailles sanglantes. Les vampires se plaisent à porter des bijoux en argent pour tenir à distance leurs ennemis. Ils apprécient également les traiter d’animaux, se moquer d’eux. Des histoires ridiculisant les lycanthropes sont souvent racontées entre deux rictus autour d’une coupe de sang. Bien sûr, les lycans ne sont pas en restes. Chaque espèce se plaît à alimenter les clichés sur l’autre sans jamais vraiment essayer de la comprendre. Les relations amoureuses entre vampires et lycans sont bien évidemment prohibées, les amants ayant souvent à payer le prix ultime, leur vie.  

- ANGES - DEMONS - SORCIERS - DOPPELGANGERS : Avec les autres races, le lien est variable en fonction des époques, des clans et des personnalités de chacun. Le lien du calice est possible également chez les sorciers mais est très mal vu par les deux communautés.



Dernière édition par Los Angeles Times le Lun 1 Mai - 0:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divinecomedie.jdrforum.com
 

➳ Les Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» 2- Les vampires pour les nuls
» Vampires & Défis
» Les Vampires
» La chasse aux vampires ! [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Comédie :: From the sky :: All monsters aren't human :: Strange People-