Divine Comédie


 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Max | You want to make things right? Too bad. Nothing's ever right

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Maxwell Snyder
avatar
Dr House


J'ai : 32 ans et je suis : en couple (plus ou moins) . Mon avatar est : Jack Falahee . :

et j'ai posté : 365 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 11/09/2016 Je n'oublie pas de remercier : electric soul, dailyjackfalahee pour mon profil et j'ai : 1014 points. Dernier petit détail, je joue également : Tennessee & Rika Inventaire : : Renard à neuf queues
Dernier mot : :




MessageSujet: Max | You want to make things right? Too bad. Nothing's ever right   Mer 2 Nov - 15:17


Maxwell Snyder

feat. Jack Falahee

♠️ Nom : Snyder
♠️ Prénom : Maxwell
♠️ Espèce : Sorcier
♠️ Date de naissance : 18 août 1984
♠️ Lieu de naissance : Dublin
♠️ Age : 32 ans
♠️ Nationalité : Irlandais et américain
♠️ Etat civil : Célibataire
♠️ Métier : Professeur et médecin
♠️ Statut social : Aisé
♠️ Orientation sexuelle : Bisexuel
♠️ Croyance : Athée
♠️ Famille : Un papa, une maman, un frère jumeau et deux enfants en préparation
♠️ Principal péché : Orgeuil
♠️ Principale vertu : Courage
♠️ Groupe : Le chaos
♠️ Avatar : Jack Falahee

citation




Psychologie

Il y a dans la vie des êtres qu’on ne rencontre qu’une seule fois, ceux qui avec un simple sourire, une main tendue illuminent ta vie, ceux qui te rendent foi en l’humanité. Ces gens altruistes à qui tu aimerais tant pouvoir ressembler et qui marquent l’histoire de leurs proches par leurs actes, leurs mots et leurs présences. Ceux qui ne sont jamais oubliés et dont la tombe restera à jamais fleurie. Puis, il y a Maxwell.  

" What is wrong with you ? What kind of person says those things now ? "

Maxwell est quelqu’un de brillant, un peu trop sans doute. Son orgueil n’a pas de limite même s’il ne l’exprime pas souvent avec des mots. Son attitude et son regard trahissent la haute image qu’il a de lui-même. Néanmoins, il a de bonnes raisons de se sentir supérieur. Objectivement, il fait partie de ces gens très intelligents qu’on qualifie de très haut potentiel. Physiquement, il a eu la chance de disposer d’une plastique agréable au regard même si la plus grande partie de son charme se trouve dans son regard. Mais, tout est une question d’équilibre dans la vie et, s’il y a des domaines où le médecin est largement devant ses semblables, il y en a d’autres où il est presque handicapé. Tout ce qui touche aux émotions est son principal point faible. Non pas qu’il n’en ressente aucune, loin de là. C’est surtout qu’il est incapable de les traiter correctement. Maxwell ne sait jamais vraiment bien ce qu’il ressent, incapable de dire s’il se sent fier, heureux, triste, jaloux ou n’importe quel autre état. Cette déficience lui apporte pas mal de problèmes dans ses relations avec les autres. Elle s’étend même aux émotions de ses interlocuteurs. Maxwell a d’énormes difficultés et dire ce que pourrait ressentir quelqu’un. A cause de ce défaut, il lui arrive souvent d’être blessant ou de dire les mauvaises choses au mauvais moment même sans avoir la moindre mauvaise intention. Il manque aussi, et c’est logique, d’empathie et de sympathie envers les gens. Ses relations avec ses semblables en sont énormément affectées. Ses proches subissent beaucoup moins cet aspect de son caractère parce qu’il a appris à les connaître. Ce problème existe chez lui depuis sa petite enfance. Les périodes de collège et de lycée n’étaient pas les plus agréables pour lui, tout l’aspect social de la vie lui échappant totalement. Plus il grandissait, moins il avait envie de faire d’efforts. Résultat, Maxwell se tient éloigné des gens et préfère ses livres, devenant complètement misanthrope.

" Why is it always reasonable in Houseland to take an emotional problem and sidestep it by turning it into a mechanical problem?
Because in Houseland - and the rest of the universe, by the way - when a question presents itself, it calls for an answer.
"

Il est, bien évidemment, quelqu’un de très logique. Il applique sa propre logique au reste du monde et ne bouge jamais de sa position. Son souci à traiter les émotions le pousse à rationnaliser au maximum chaque question, chaque aspect de sa vie et du monde qui l’entoure. Bien que dans le fond, Maxwell soit malheureux, il ne s’en rend pas compte et donc, ça ne le dérange pas vraiment. Il n’est ni bon, ni mauvais. Le regard qu’il porte sur sa vie et sur le monde est dénué de romance ou de couleur, il est cruellement froid, réaliste et dur. Paradoxalement, le cynisme est sa marque de fabrique, souvent accompagné d’un petit sourire en coin et d’un regard moqueur. Maxwell est assez anticonformiste et se moque complètement du regard que les autres posent sur lui. Il juge souvent les gens qui l’entourent comme stupides, irrationnels et inutiles. Les personnes qui gagnent son respect sont, souvent comme lui, le renforçant. Si son raisonnement logique le pousse à commettre un acte que la morale, un quelconque règlement ou la société interdit, il le fera, le courage ne lui manque absolument pas. Chacun de ses actes est réfléchit de son initiation à ses conséquences, il n’est donc que très rarement surpris. Les gens sont rarement indifférents par rapport à lui. Certains sont impressionnés, d’autres énervés, certains encore blessés mais, Maxwell reste toujours dans la mémoire de ceux qui se trouvent sur son chemin. Il donne à la science un caractère presque religieux même s’il peut souvent se montrer très critique sur les différents travaux qui lui sont présentés et même sur les siens. Lorsqu’il pose son intérêt sur quelqu’un, les conséquences peuvent en être terribles, car son intérêt n’est jamais altruiste ou désintéressé. Maxwell est particulièrement égoïste et égocentrique. Blesser les autres ne le dérange pas son propre objectif en vaut la peine. S’il sait se montrer particulièrement sournois et machiavélique, Maxwell n’est pas un manipulateur, il n’a tout simplement pas les capacités émotionnelles pour l’être. Il se montre donc souvent cruellement honnête et direct, s’attirant les foudres de ses interlocuteurs les plus sensibles. L'humour n'est pas sa plus grande qualité surtout comme il ne s'intéresse pas aux mêmes sujets que la plupart des gens. Les arts ne l'intéressent pas du tout même s'il peut être sensible à certaines musiques déclenchant en lui des émotions qu'il ne sait pas nommer. Par contre, il est totalement idiot d'essayer de l'amadouer avec de la poésie, de la littérature et de la peinture. Beaucoup ont essayé, personne n'a jamais réussit. D'ailleurs, dans toute sa bibliothèque, qui est pourtant immense, il n'y a que deux ou trois écrits de fictions. Aucun n'a le moindre caractère sentimental ou émotionnel, un peu comme leur lecteur.



Biographie

Maxwell était né avec un jumeau. En compétition pour savoir qui naîtrait en premier, ils furent en compétition tout le reste de leur vie. Sa famille était assez atypique. Du côté de son père, une impressionnante lignée de médecins dont certains s’étaient spécialisés dans les expériences atroces sur les vampires. Du côté de sa mère, une lignée de sorciers. La question du caractère magique des jumeaux se posa vite. La réponse arriva quelques années plus tard. Maximillien avait véritablement un don pour la magie. Maxwell absolument pas. Ils grandirent sans trop de soucis. Les parents étaient toujours ensemble, ils avaient une grande famille plutôt aisée. Toute allait pour le mieux. Sauf que Maxwell n’était pas vraiment doué pour les relations sociales. Enfant à très haut potentiel, il était une grande source de fierté pour ses parents. Le jeune garçon était définitivement brillant. Malheureusement, son côté social était aussi développé que son don pour la magie. Il grandit sans vraiment d’encombres, simplement à l’écart des foules, jalousant son frère tant aimé par tous ceux qu’il rencontrait.

Le souci vint lorsque la mère se retrouva atteinte d’une maladie très rare, la chorée de Huntington qu’elle avait héritée de sa propre mère et sans doute légué à ses enfants. Jeune adulte, Maxwell commença à voir les symptômes de la maladie détruire lentement se génitrice. Elève brillant à l’université, destiné à une grande carrière, la peur restait présente dans sa vie. A l’âge de 25 ans lui et son jumeau décidèrent de faire le test pour savoir s’ils étaient aussi porteurs de cette maladie génétique. Le couperet tomba. Maxwell en était porteur mais, pas Maximillien, étrangement protégé par son habileté à la magie. Encore une fois, son frère faisait mieux que lui.

Le diagnostic était posé, la vie de Maxwell n’était plus qu’un compte à rebours. Une seule chose était certaine à ses yeux, il ne voulait pas subir la maladie. Après plusieurs années de réflexion et de discussion avec son frère il obtient de ce dernier de l’aide pour mourir le moment venu s’il n’était plus en état de le faire seul.

Sa vie continua sans d’autre évènement majeur. Sa solitude se renforça, il ne pouvait infliger à une éventuelle compagne de devoir vivre avec un condamné. Les relations sérieuses lui étaient donc interdites. L’idée d’avoir des enfants était totalement abandonnée puisqu’il risquait de leur transmettre cette maladie. Bien sûr, il y avait des techniques spéciales permettant d’empêcher ce drame mais, il savait qu’il n’allait pas vivre assez longtemps pour prendre en charge leur éducation complète. Ce pronostic assez sombre en fit quelqu’un d’encore plus froid et renfermé qu’il ne l’avait été dans ses jeunes années.

Sa vie devint un bordel complet à ses 31 ans. En un an, il maintint une relation avec un vampire un peu bizarre qui avait passé 70 ans enfermé et mis enceinte une inconnue qui ne voulait pas avorter sous prétexte que son fœtus (en réalité des jumeaux) n’était pas malade. Pour ajouter à ça, il était resté l’amant du dit vampire jusqu’à ce que, sous l’impulsion de la jalousie il envoya le copain officiel en prison, laissant croire au buveur de sang qu’il était mort. Lorsque tous ces problèmes et faux pas furent mis à jour, il se retrouva de nouveau seul, vivant mal la solitude après avoir, temporairement, goûté au bonheur.



Avis



Surnaturel

Maxwell est au courant de l'existence des surnaturels. Sa famille paternelle faisait partie d'une société scientifique ayant pour but d'explorer la constitution anatomique des lycans et vampires pour en soigner les problèmes médicaux du genre humain. En pratique, les faits s'apparentaient surtout à de la torture. Néanmoins, Maxwell n'a pas été élevé dans une haine des surnaturels et, éprouve à leur égard, une certaine curiosité.
Spiritualité

Maxwell ne croit pas en Dieu. Il est totalement incrédule, rigolant souvent des croyants. L'existence d'une entité divine ne lui apparaît absolument pas comme plausible, beaucoup trop réaliste et rationnel pour accorder un quelconque crédits aux croyants de quelque religion qu'ils soient. Il juge d'ailleurs que la majorité des religions n'a fait que tirer l'homme vers le bas dans ce qu'il peut faire de pire au nom d'une entité toute puissance potentiellement vengeresse.

Détails

On m'appelle Rika j'ai 21 ans. J'ai découvert le forum en le créant angel et je trouve que je ne peux pas être très objective xD. Mon personnage est inventé. Je me connecte tous les jours.
En ce qui concerne le parrainage : pas besoin.
Dernier petit mot : méfiez-vous des pingouins
Bienvenue <3




Dernière édition par Maxwell Snyder le Mar 6 Déc - 21:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lorenzo Melanoti
avatar



J'ai : 142 ans et je suis : célibataire . Mon avatar est : Michael Malarkey . :

et j'ai posté : 29 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 20/10/2016 pour mon profil et j'ai : 219 points. Dernier petit détail, je joue également : Adrian Mara Dernier mot : :


"Call all my friends
Tell 'them I never coming back
'cause this is the end
Pretend that you want it
Don't react"



Age : 21

MessageSujet: Re: Max | You want to make things right? Too bad. Nothing's ever right   Sam 12 Nov - 22:50

love2 love sex
Ouais je suis du genre discrète.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maxwell Snyder
avatar
Dr House


J'ai : 32 ans et je suis : en couple (plus ou moins) . Mon avatar est : Jack Falahee . :

et j'ai posté : 365 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 11/09/2016 Je n'oublie pas de remercier : electric soul, dailyjackfalahee pour mon profil et j'ai : 1014 points. Dernier petit détail, je joue également : Tennessee & Rika Inventaire : : Renard à neuf queues
Dernier mot : :




MessageSujet: Re: Max | You want to make things right? Too bad. Nothing's ever right   Jeu 17 Nov - 11:45

string

_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Max | You want to make things right? Too bad. Nothing's ever right   

Revenir en haut Aller en bas
 

Max | You want to make things right? Too bad. Nothing's ever right

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» jaydan ▬ when we have to talk to make things better
» it's never too late to make things right (sunwoo + miran)
» I want those words make things rights, but that the wrong to make the words come to life. — Levy {Terminée}
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Comédie :: To the earth :: Can I Choose My Fate ? :: Validées-