Divine Comédie


 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ten | The A Team

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tennessee Williams
avatar
Héro ... ïnomane


J'ai : 23 ans et je suis : célibataire . Mon avatar est : Dave Franco . :

et j'ai posté : 89 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 04/11/2016 pour mon profil et j'ai : 501 points. Dernier petit détail, je joue également : Maxwell

MessageSujet: Ten | The A Team   Ven 4 Nov - 21:28


Tennessee Williams

feat. Dave Franco

Nom : Williams
Prénom : Tennessee
Espèce : Humain
Date de naissance : 21 septembre 1993
Lieu de naissance : Dallas, Texas
Age : 23 ans
Nationalité : Américain
Etat civil : Célibataire
Métier : Venant juste de sortir de prison, il n'a aucun travail pour le moment
Statut social : Gamin pauvre aux parents riches
Orientation sexuelle : Bisexuel
Croyance : Agnostique
Famille : Deux parents adoptifs, pas de frère ni de sœur mais quelques oncles, tantes et cousins.
Principal péché : Envie
Principale vertu : Justice
Groupe : La loi
Avatar : Dave Franco

citation




Psychologie

Pendant sa vie, un homme peut porter mille visages. Il est bien difficile de décrire en un seul texte la personnalité d’un homme, un ensemble de caractéristiques étant aussi éphémère qu’un papillon. Ce constat est très facilement faisable avec Tennessee. Son jeune âge, ses problèmes d’addiction, ses problèmes relationnels, tout ce mélange fait que lui-même ne savait plus vraiment comment se décrire. Quelques adjectifs peuvent néanmoins être des valeurs sûres. Tennessee peut ainsi se montrer assez lunatique, son humeur changeant avec ses consommations d’héroïne et d’autres substances. C’est assez logique quand on y réfléchit, ces drogues annihilent la volonté d’un homme, imaginez les effets qu’elles ont sur Tennessee. Son passage en prison a, en quelque sorte, anesthésié son côté bienveillant et impliqué. Il a appris assez vite que défendre les autres c’est bien, se défendre soi-même, c’est mieux. Ce n’est pas que les problèmes et malheurs autour de lui ne le touchent pas, loin de là, c’est plutôt qu’il manifeste moins d’intérêt, ira moins vers l’autre pour aider. Il reste malgré tout, très sensible. L’addiction n’a pas réussi à totalement anéantir sa grande empathie. Se mettre à la place de quelqu’un, c’est facile pour lui, peut-être même un peu trop. Il lui est donc aisé de deviner les émotions et les affects de ceux qui l’entourent. Cette capacité, Tennessee peut s’en servir comme d’une arme. Correctement supposer ce que peut ressentir une personne dans une situation donnée, c’est le meilleur moyen de l’atteindre directement. On sous-estime énormément l’usage hostile qu’un jeune homme en manque peut faire de l’empathie. Une autre chose que la drogue n’a pas réussi à détruire, c’est l’éclat émerveillé dans son regard mordoré, ce petit éclat qui donne à la personne en face l’impression d’être au centre du monde, le genre d’éclat dont on tombe amoureux au premier coup d’œil. Cet éclat est souvent accompagné d’un grand sourire sincère, un de ceux qui sont communicatifs et finissent par déclencher un fou rire généralisé. Malheureusement, les quelques mois passés en prison ont érodé cet aspect enfantin et émerveillé chez lui. Comprenez, lorsque l’on se sent seul au monde, abandonné par ceux qu’on aime dans un endroit terrifiant, on n’a pas vraiment envie de sourire. La solitude, c’est sans doute ça qui a le plus abimé Tennessee. Bien plus que la drogue, bien plus que la rue, la solitude l’a consumé. Le contact social est très important dans son monde. Les multiples abandons et la froideur des murs de la prison ont éteint l’étincelle.



Biographie

Dans les fictions actuelles, on aime expliquer que si un méchant est méchant, c’est parce qu’il a eu une enfance difficile et éventuellement, un ou deux traumatismes. Malheureusement, la vie n’est pas aussi simple. Certains salopards ont eu une vie de rêve alors que d’autres qui ont salement été malmenés restent du bon côté de la force. Tennessee fait partie de cette deuxième catégorie.

Ses premières années de vie, il les avait connues dans un orphelinat du Texas. Pas le genre d’orphelinat miteux qu’on aimait  montrer dans les films pour tirer une larme à au téléspectateur, juste un orphelinat comme il y en avait plein dans le pays. Il fut adopté un peu avant ses cinq ans par un couple de New York, assez aisé, qui ne pouvait malheureusement pas avoir d’enfant. Le petit Tennessee arriva donc dans une famille qui l’attendait avec impatience. Son enfance avait d’ailleurs été très heureuse, il ne manqua de rien, ni d’amour, ni d’argent. Son adolescence ne posa pas beaucoup plus de soucis, Tennessee étant par nature, un garçon calme et obéissant qui ne posait pas vraiment de problèmes. Cette belle histoire aurait pu continuer de la sorte mais, ce ne fut pas le cas. Les ennuis commencèrent lorsqu’il se découvrit des sentiments pour son meilleur ami, sentiments partagés. Malgré le fait qu’il était le fils que toutes les mamans enviaient, le jeune homme connaissait les opinions de ses parents et savait qu’ils n’accepteraient jamais cette relation qu’il garda secrète pendant plus de deux ans. A ses 20 ans, il se trouva dans une situation fort délicate. Une fille de son quartier avec qui il entretenait des rapports houleux le surpris avec son petit ami. C’était certain qu’elle n’allait pas se gêner pour le dénoncer. Tennessee pris les devants et son courage à deux mains. Le soir même, lors du dîner, il dit la vérité. La réaction de ses parents n’était pas aussi horrible que celle à laquelle il s’attendait. Elle fut pire, le marquant à vie. Il passa une semaine dans sa chambre sans contact avec le monde extérieur avant d’avoir droit, à sa sortie, à une très longue discussion qui se faisait en fait entre ses parents, lui se contentait de subir les yeux baissés. Bien sûr, la rupture fut la sanction à laquelle il ne put échapper. Les mois qui suivirent furent très douloureux. Privé de sortie, d’internet, de téléphone portable et d’à peu près tout ce qui pouvait le garder en contact avec le monde. Il lui fallut promettre de nombreuses fois à ses parents de ne jamais recommencer pour qu’ils baissent leur garde, redonnant à leur fils, un peu de liberté. Il tint sa promesse, choisissant même d’entamer une relation avec une fille de sa faculté pour rassurer ses géniteurs. Sa vie reprenait ainsi quelques couleurs mais, il n’était pas heureux. C’était même tout le contraire. Assez rapidement, il se rendit compte que cette fille n’était pas à la faculté pour suivre des cours mais, pour un business illicite, celui de l’héroïne. Naïf et sa raison quelque peu anesthésiée par les récents évènements, il ne tarda pas à en consommer et trouva dans cette poudre précieuse comme une nouvelle raison de se lever le matin. Les mois se succédèrent doucement, le sourire étant revenu sur le visage du jeune homme qui ne sentait absolument pas le piège se refermer sur lui.

Un peu après ses 21 ans, une nouvelle dispute éclata, cette fois-ci Tennessee fit la surprise à ses parents de répondre aussi fort qu’eux. Elle concernait encore le même sujet comme une rengaine insupportable. Une fois de plus congédié dans sa chambre, une idée folle lui traversa l’esprit, celle d’en finir. Et quelle mort plus douce que celle donnée par cette héroïne si généreuse, si bienveillante ? Aucune. Par chance, l’overdose ne l’emporta pas bien longtemps, sa mère ayant eu la présence d’esprit d’aller voir son fils dans les minutes qui ont suivi le coup d’éclat. L’image du fils prodigue était définitivement brisée. L’héroïne, le décrochage scolaire, son orientation sexuelle pas assez traditionnelle, le couple ne savait plus quoi faire. Les semaines qui suivirent, il les passa chez lui avec ses parents, interdit de sortir sans surveillance. Le jeune homme ne répondit pas cette fois, les laissant parler encore et encore, déverser des flots de mots blessants et acérés, se contentant d’écouter sans plus aucun espoir que les choses puissent un jour être comme avant. Les discours moralisateurs se multipliaient, souvent à base de « tu vas finir en prison ou dans le caniveau » et ses parents ignoraient à quelles point leurs paroles étaient prophétiques. Les disputes éclataient aussi entre les adultes, chacun rejetant la faute sur l’autre. Tennessee les laissait dire et parler, se contentant de répondre ce qu’ils voulaient entendre histoire d’avoir la paix. Pourtant, il avait beau promettre de ne plus recommencer, chaque nuit quand il se couchait il s’imaginait remettre la main sur cette substance malsaine qui s’était déjà insinuée dans son esprit. Les visites chez le psy commencèrent. Le jeune homme se demandait bien ce qu’il fichait là puisque c’était ses parents qui parlaient. Grand bien leur fasse, il n’avait rien à dire de toute façon. Pendant les séances ou il s’entretenait seul à seul avec le psy, il ne confiait rien d’important, ne se sentant pas du tout en confiance.

La solution qui semblait évidente c’était d’éloigner Tennessee de toutes les mauvaises influences d’une ville comme New York. Résultat, il se retrouva chez sa grand-mère dans un petit village paumé de l’autre côté du pays. Cet isolement, le jeune homme le vécu comme un abandon. Il adorait sa grand-mère mais, ses parents lui manquaient même malgré les conflits qu’ils avaient traversés. Ses amis lui manquaient aussi énormément. Même la ville lui manquait. Ce ne fut qu’une question de temps avant que Tennessee ne dupe sa grand-mère et reprenne ses consommations, persuadé que ce n’était pas lui qui avait un problème mais bien les autres. La vieille dame assurant au couple que son petit-fils se comportait très bien, ceux-ci reprenaient un peu espoir. Encore une fois, la vie de Tennessee reprenait quelques couleurs. Malheureusement, ce n’était jamais pour longtemps.

Lorsque la vérité éclata de nouveau, ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Tennessee se retrouva à la rue avec sa valise. Pendant plusieurs jours, il fit le tour de ses connaissances pour avoir un logement. Il finit par se diriger vers la plus grande ville du coin, Los Angeles. C’était plus facile pour un jeune homme de 22 ans qui n’avait plus grand-chose en poche. Il passa quelques semaines dans un squat avec d’autres camés. Les seuls fonds qu’il avait étaient limités et maigrissaient à vue d’œil au rythme des injections d’héroïne. Par le bouche à oreille, il entendit parler d’une petite location pas chère dans un endroit moisit. Il réussit à convaincre le propriétaire de le laisser y habiter, se demandant bien comment il allait payer le loyer. Ce n’était pas un appartement, ce n’était pas un studio. C’était un grenier plus ou moins aménagé, avec une douche et un vieux canapé lit et sans chauffage. Malgré tout, c’était déjà mieux que la rue. Les jours commençaient à se succéder et bien que l’héroïne avait cette curieuse habitude de couper l’appétit de ses usagers, la faim se faisait sentir. C’est en sonnant aux portes des appartements en bas qu’il fit une curieuse rencontre. Tennessee qui ne croyait pas vraiment au surnaturel se retrouva face à un authentique vampire qu’il avait déjà croisé plusieurs fois mais dont il n’avait pas le souvenir. Bien qu’il aurait pu se faire tuer, il réussit à tourner la situation à son avantage, la chance aidant aussi. Le jeune héroïnomane devint en quelque sort la poche de sang de son voisin, tout ça en échange de quelques billets.

Ce qui était à la base un simple accord devint bien vite plus que ça. Tennessee s’attachait à ce vampire, passant beaucoup de temps avec lui quand il n’était pas pris par l’héroïne. Ils finirent par se mettre ensemble malgré quelques accidents de parcours dont un qui avait bien failli tuer le petit humain au grand sourire. Et la vie de Tennessee, reprit encore quelques couleurs. Comme vous devez vous en doutez, les couleurs ne durent jamais bien longtemps sur son tableau. Au bout de quelques mois, il sentit les choses changer. Dans le fond, il comprenait tout à fait ce qui se passait mais, ne voulait pas se l’avouer. Son vampire s’était trouvé un autre humain. Cet autre humain semblait d’ailleurs particulièrement belliqueux et mauvais. Une après-midi, Tennessee avait trouvé sur son ordi une vidéo du vampire avec l’autre humain et quelques lignes le sommant de disparaître de la vie du buveur de sang. De nouveau, les couleurs disparurent. Le jeune héroïnomane se saisit de l’album photos qu’ils avaient d’eux et l’enflamma de son briquet avant de le laisser mourir dans la poubelle. Il quitta l’appartement mais, malheureusement, le feu ne s’éteint pas et eu même la mauvaise idée de s’étendre à tout l’appartement puis, à tout l’immeuble.

Tennessee passa un mois dans son squat de camés, allongés par terre avec les autres cadavres. Il n’avait plus nulle part où aller ni même l’idée de se sortir de cette situation. L’overdose lui tendait les bras, semblant de nouveau l’option la plus douce et la plus agréable. Il n’en n’eut pas vraiment l’occasion, l’héroïne manquant cruellement. Dans sa misère, il reçut une visite particulièrement désagréable, l’humain belliqueux qui lui avait volé son vampire. Non content d’avoir ruiné le couple de Tennessee et noyé les couleurs sur son tableau, il vint le menacer, lui interdisant clairement de revenir dans la vie du buveur de sang. Le petit héroïnomane eut la mauvaise idée de répondre qu’il allait le faire juste pour l’emmerder. Il aurait dû savoir, juste au regard de son rival, que la guerre était loin d’être finie. Le soir même, le squat fut entièrement vidé par la police, ses occupants arrêtés et enfermés derrière des barreaux. Le manque d’héroïne lui fit vivre des jours absolument horribles. La douleur l’agrippait constamment, le froid le prenait jusque dans les os, il arrivait à peine à tenir debout, son corps semblait vouloir mourir de la pire des façons. Le procès de Tennessee tarda. Comme il n’avait pas d’argent, on le confia aux soins d’un avocat commis d’office venant à peine de sortir des études. Il n’évita pas la condamnation et retourna derrière les barreaux pour une durée de six mois. Les couleurs avaient définitivement déserté son tableau.

Il passa six mois en prison. Cet endroit n’avait pas le même effet sur tout le monde. Certains en sortaient sans le moindre problème, d’autres y laissaient un morceau de leur âme. Encore une fois, Ten se trouvait dans la deuxième catégorie. Malgré son addiction, Tennessee n’avait jamais été quelqu’un de mauvais ou de méchant. Il n’avait rien avoir avec les gens enfermés à ses côtés. Etant le plus petit, le plus jeune et le nouveau, il servit de souffre-douleur aux caïds n’ayant pas vraiment la force de riposter. Au début, il passait le temps qu’il pouvait au téléphone à parler avec sa mère et son père, espérant chaque fois qu’ils viendraient le voir. Quand les excuses commencèrent à se multiplier, il abandonna, raccrochant le téléphone et désertant cette zone. Encore une fois, il était seul. Sauf que, cette fois, il n’avait même pas l’héroïne pour le réconforter. Chaque jour il traînait sa carcasse suivant les ordres des gardiens, profitant du temps qu’il pouvait passer dans la cour, ne rêvant qu’au jour de sa sortie et à son overdose salvatrice.



Avis



Surnaturel

Tennessee a grandi une famille tout ce qu’il y a de plus humaine, merci pour eux. Le surnaturel était donc cantonné aux romans, films, jeux vidéos et autres fictions qui illuminaient les enfants et ruinaient les portefeuilles des parents. Il n’y avait jamais vraiment cru, rigolant de ses amis qui s’échangeaient des histoires de fantômes. En fait, ce n’était pas tellement qu’il n’y croyait pas, c’était surtout qu’il était très sceptique, trouvant souvent une explication rationnelle à ces évènements paranormaux qui alimentaient les discussions.
Bien sûr, tout a changé lors de sa rencontre avec Enzo, un authentique vampire. Sur le moment, le choc n’avait pas été très intense, le petit héroïnomane beaucoup trop obnubilé par l’idée de trouver quelques billets pour se payer sa dose si désirée. Au fil des jours, il avait bien dû se rendre à l’évidence, il ne rêvait pas, n’hallucinait pas, le voilà entré dans le monde du surnaturel. Les yeux pleins d’étoiles il écoutait ses histoires qui nourrissaient son imagination fertile. Quelques temps plus tard, il a eu l’occasion de rencontrer sa sorcière de cousine. La curiosité le piquait et n’a pas desserré son emprise sur lui. Bien que ses priorités soient toutes autres, l’idée d’en apprendre un peu plus sur tout ce qui échappait au commun des mortels lui plaisait bien. Evidemment, il garde une certaine rancœur envers son ex et, par extension envers ces vampires traitres et menteurs.
Spiritualité

Tennessee avait grandi dans une famille tout aussi humaine que catholique, des gens bien comme il faut, comme on disait d’eux. Enfant, il avait bien écouté tout ce qu’on lui disait. Ado, les questions ont commencé à se multiplier. C’était cette période de la vie où les rencontres et discussions de toutes sortes changeaient les perspectives enseignées avec discipline. Résultat, Tennessee ne savait plus trop quoi penser. Les doutes continuèrent à lui tenir compagnie sans vraiment que leur présence ne les dérange. Au final, le jeune homme se disait que faire du bien autour de lui était le meilleur plan. Après tout, quelqu’un dont la foi était incertaine mais, qui avait fait le bien avait tout autant sa place au paradis qu’un croyant qui n’avait fait que du mal non ? Il faut avouer que ces derniers temps, et plus particulièrement son passage en prison, lui ont fait oublier cette envie de faire le bien pour la sauvegarde de son âme. Quand la vie sur Terre est infernale, on s’en fout un peu de l’au-delà.

Détails

On m'appelle Rika j'ai 21 ans. J'ai découvert le forum en le créant xD et je trouve que <3. Mon personnage est inventé. Je me connecte tous les jours normalement.
En ce qui concerne le parrainage : Nope.
Dernier petit mot : Méfiez-vous encore plus des pingouins
Bienvenue <3




Dernière édition par Tennessee Williams le Dim 13 Nov - 20:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eva R. Blake
avatar



J'ai : 28 ans et je suis : divorcée. . Mon avatar est : Katheryn Winnick. . :

et j'ai posté : 45 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 01/11/2016 Je n'oublie pas de remercier : balaclava pour mon profil et j'ai : 399 points. Dernier petit détail, je joue également : personne. Inventaire : : Télékinésie

MessageSujet: Re: Ten | The A Team   Ven 4 Nov - 21:31

Toi et moi, on va faire de sacrés choses ensemble mon lapin What a Face

_________________
love the way it hurts
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tennessee Williams
avatar
Héro ... ïnomane


J'ai : 23 ans et je suis : célibataire . Mon avatar est : Dave Franco . :

et j'ai posté : 89 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 04/11/2016 pour mon profil et j'ai : 501 points. Dernier petit détail, je joue également : Maxwell

MessageSujet: Re: Ten | The A Team   Ven 4 Nov - 21:32

Fuir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Paige Matthews
avatar
Princesse moderne


J'ai : 22 et je suis : Amoureuse d'un certain vampire, jeune maman . Mon avatar est : Taylor Momsen . :

et j'ai posté : 183 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 28/09/2016 pour mon profil et j'ai : 460 points. Dernier petit détail, je joue également : Anna Tasarov

MessageSujet: Re: Ten | The A Team   Sam 5 Nov - 15:18

Cousiiiiiiin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tennessee Williams
avatar
Héro ... ïnomane


J'ai : 23 ans et je suis : célibataire . Mon avatar est : Dave Franco . :

et j'ai posté : 89 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 04/11/2016 pour mon profil et j'ai : 501 points. Dernier petit détail, je joue également : Maxwell

MessageSujet: Re: Ten | The A Team   Sam 5 Nov - 18:27

Je pouvais pas le laisser xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Paige Matthews
avatar
Princesse moderne


J'ai : 22 et je suis : Amoureuse d'un certain vampire, jeune maman . Mon avatar est : Taylor Momsen . :

et j'ai posté : 183 messages depuis que j'ai rejoint le forum le : 28/09/2016 pour mon profil et j'ai : 460 points. Dernier petit détail, je joue également : Anna Tasarov

MessageSujet: Re: Ten | The A Team   Lun 14 Nov - 21:12



Bienvenue Tennessee !

Bienvenue sur Divine Comédie et dans le groupe de la Loi ! Tu peux désormais créer ta fiche de liens et ton journal de rps ainsi que (et surtout) commencer l'histoire de ton personnage ou plutôt la continuer, va falloir qu'on parle famille d'ailleurs!

Le Staff.



J'ai pas besoin de te remercier d'avoir rejoint ton propre forum hein XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ten | The A Team

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Prospect & Farm team NYI
» Les "Team Trophée" à Neerpelt
» Landbouwkrediet Cycling Team

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Comédie :: To the earth :: Can I Choose My Fate ? :: Validées-